«

»

Mai 18

Quand les animateurs prennent des risques

Les directeurs et animateurs de 5 accueils de loisirs de la Vienne étaient à Châtellerault du 20 au 24 février 2017. Ils expérimentaient, grandeur nature, ce que promettent la plupart de leurs projets éducatifs et pédagogiques : l’autonomie et l’émancipation des enfants. Ils ont pris le risque de changer leur façon de travailler et de sortir de leur zone de confort.

Avant de se lancer dans cette belle aventure, les animateurs se sont longtemps interrogés sur le pourquoi de l’affaire. Quelques semaines après la fin du chantier, on peut mesurer les impacts de cette aventure sur leur posture et leurs pratiques.

Les changements de postures ont été facilités par le collectif : on teste ensemble dans une atmosphère sécurisée et bienveillante.


Amitié professionnelle profonde : besoin de se revoir, facilités pour prendre contact. N’importe qui peut appeler n’importe lequel d’entre nous.


Une capacité du groupe à gérer les conflits dans le groupe. Plus de peur du jugement des autres, confiance. Faire avec, a permis la création du groupe.

Un travail pour continuer à réinventer l’ALSH va être proposé au comité de suivi prospectif :
– Des pistes pour se soutenir, s’inspirer, développer des liens entre ALSH.
– Se constituer en groupe ressources/ recherche/ développement.

Vous pouvez également noter que le 2 juin prochain, les animateurs raconteront leur expérience et organisent une visite des locaux d u centre de loisirs expérimental.

L’aventure au jour le jour est racontée ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils