↑ Revenir à Les centres sociaux

L’histoire des centres

Les premiers exemples de Centre Social remontent aux « settlements » apparus en Angleterre dans la seconde moitié du 19ème siècle, et « maisons sociales » ou « résidences sociales ». Dans ces lieux d’accueil des banlieues ouvrières, les familles en difficulté s’organisaient pour trouver des réponses collectives à leurs besoins (garde d’enfants, consultations médicales, prévention sanitaire et sociale, cours pour femme au foyer et adultes), comme des interventions individuelles (visites, soins domiciles, etc.).

C’est à partir des années 60 que se sont développés les Centres Sociaux, en lien avec le phénomène d’urbanisation accéléré faisant suite à la concentration industrielle, l’explosion du tertiaire public et privé et la réorganisation de l’agriculture. Le tissu social se modifia profondément. Les Centres Sociaux, au-delà des services et activités qu’ils proposaient, devinrent des pôles où pouvaient se reconstituer des relations sociales, des solidarités de proximité. Les militants familiaux et du cadre de vie y trouvaient un lieu où prendre des responsabilités dans la cité.

Notre conception du Centre Social et Socioculturel c’est d’être un foyer d’initiatives portées par les habitants, appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un quartier ou d’un territoire.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site de Mémoires Vives Centres Sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils