A la fédération, on ose…l’Europe!

Centres socioculturels de la VienneLe Forum Osez l’ailleurs de février dernier, dédié à la mobilité européenne et internationale pour les jeunes, a donné naissance au projet fédéral Osez l’ailleurs pour les grands !

Un échange européen… pourquoi?

L’idée d’un premier départ collectif à l’étranger pour les centres socioculturels de la Vienne est de favoriser le développement des projets de mobilité internationale dans tous les secteurs.

Un échange européen…pour qui ?

Les premiers concernés, ce sont les administrateurs, qui définissent les orientations des centres. Après avoir goûté au voyage, qui n’a pas envie d’en faire profiter les autres ? Alors après avoir découvert un projet ailleurs et avoir vécu soi-même les bienfaits de la mobilité, pourquoi ne pas défendre une dynamique de mobilité à l’intérieur de nos centres ?

Un échange européen…pour quoi faire ?

Les séjours à l’étranger, c’est l’occasion de développer des savoir-faire et des compétences interculturelles pour les bénévoles et pour les centres ! Pour les bénévoles, c’est l’occasion de découvrir d’autres façons de faire, d’autres modes d’apprentissage et d’autres connaissances. Pour les centres, c’est l’opportunité de porter la dimension européenne dans tous les secteurs et de co-construire un réseau de partenaires européens.

Les bénévoles étaient invités à venir en discuter le 27 juin 2013 à La Barque. Une première soirée très réussie qui a rassemblé des représentants de 6 centres socioculturels de Poitiers et Châtellerault ainsi qu’une association d’animation locale. Ils ont exprimé leur envie de vivre un échange interculturel et de partager sur les questions sociales avec de nouveaux partenaires étrangers. Pour construire ensemble ce projet, trois réunions d’échanges sont programmées en octobre, novembre et décembre. Le début d’une nouvelle aventure fédérale …. Alors, prêts pour le départ ?

Centres socioculturels de la Vienne

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal