Accueillir un enfant différent

groupe d'enfantLa fédération des centres sociaux de la Vienne s’implique dans l’accueil des enfants handicapés depuis 2011.

Suite à la loi de 2005 qui prône l’égalité des droits et des chances, et qui favorise la citoyenneté des personnes handicapées, la fédération des centres sociaux de la Vienne aidée par ses partenaires* œuvre pour que les enfants en situation de handicap intègrent les accueils de loisirs de la Vienne.

Le dispositif imaginé dans la Vienne et conduit par un « référent handicap » : Sylvain CARIOU  consiste à accompagner les équipes d’animation notamment au travers de la mise en place d’un Protocole d’accueil.  Plusieurs étapes sont nécessaires : rencontres avec les partenaires de l’enfant (parents, enseignants, éducateurs), formation et sensibilisation avec les animateurs, évaluation de la faisabilité, identification des aménagements à réaliser et travail sur la construction des étapes de ses aménagements.

A ce jour, et depuis la mise en place de ce dispositif 63 enfants nouveaux sont accueillis dans 26 structures différentes de la vienne. Ce bilan qualifié de positif par les partenaires et par les parents est illustré par la carte ci-jointe.

carte handicap 2013

Au sein des structures, nous remarquons une volonté de manière générale d’accueillir des enfants différents. Cela a un effet bénéfique pour l’enfant handicapé mais aussi pour tous les autres qui l’entourent. Nous constatons aussi  la satisfaction des parents qui voit leur enfant accueilli dans un accueil de loisirs « ordinaire » et pas seulement dans des structures dites spécialisées. Cela démontre un changement de comportement pour les acteurs de l’animation socioculturelle, mais aussi pour le secteur du médico-social, les pratiques s’entrecroisent, les échanges modifient les préjugés.

 

A l’accueil de loisirs de la Maison des 3 quartiers à Poitiers, ils accueillent  des enfants en situation de handicap depuis l’ouverture de cet accueil. Sylvain leur a apporté une aide supplémentaire avec la mise en place du protocole d’accueil, des formations et des échanges avec les animateurs. Il a facilité l’approche administrative pour cet accueil et sa prise en charge.

groupe d'enfants

Des aménagements ont été réalisés, il a fallu ajouter du mobilier adapté ( ex : baby-foot, table …). Les accueils de loisirs sont des lieux de partage et d’échange, c’est pourquoi il est aussi important d’y accueillir les personnes en situation de handicap

 

*Partenaire (CAF 86, MSA sévre/vienne, CG 86 et DDCS)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal