Citoyenneté des jeunes, un accompagnement nécessaire

Face à l’actualité de plus en plus anxiogène, aux phénomènes de replis communautaires, au rejet du politique, la fédération des centres sociaux de la Vienne a co construit avec les responsables jeunesse des associations adhérentes ET des jeunes qui nous côtoient un processus d’accompagnement à la citoyenneté. Il s’agit d’encourager les jeunes à s’engager et à développer leur pouvoir d’agir individuel et collectif.

Les centres sociaux interviennent pour beaucoup sur des quartiers prioritaires « politique de la Ville » mais aussi en zone rurale. Ils s’adressent aux jeunes de tous les territoires. Nombre d’entre eux sont loin des dynamiques d’engagements, parfois en rejet du système scolaire, éloignés des institutions et de représentations citoyennes, absents du débat démocratique. Le travail des animateurs sur le terrain permet de mettre en confiance ces jeunes, d’instaurer un véritable dialogue, puis de les accompagner vers des dynamiques d’initiatives et d’engagements.

DSC_0058

Un accompagnement des initiatives, vers le développement de son propre pouvoir d’agir est nécessaire et ce, sur plusieurs années. Sans cet exercice quotidien, nombre de jeunes n’ont pas les repères, les codes pour proposer eux même leurs projets. Ils peuvent alors rester dans une attitude de consommateurs de loisirs. Les centres sociaux du réseau de la fédération de la Vienne, s’attachent à proposer d’autres alternatives aux jeunes dès le plus jeune âge. Les accueils de loisirs fonctionnent de plus en plus en se basant sur l’initiative des enfants, les accueils jeunes s’attachent à développer des projets « engageants ».

-DSC_0002

Cela fait plusieurs années que les jeunes impliqués au sein des centres dans des projets engageants sont « repérés » et orientés vers des dispositifs inter-centres qui vise le développement de la citoyenneté des jeunes :

  • La Découverte de l’Animation Volontaire (DAV) est une sensibilisation de plusieurs journées à l’animation volontaire, suivi d’un stage en centre de loisirs. Ce programme permet aux jeunes de 16 à 19 ans la découverte d’un engagement dans une fonction citoyenne qu’est l’animation.
  • Le réseau jeunes national organisé par la fédération nationale est un temps de rencontre entre jeunes de 15 à 20 ans des centres sociaux de toute la France. Sur 5 jours les jeunes débattent d’un thème choisi par eux, participent à des actions de solidarité, crée des liens et surtout testent leurs capacités à débattre et à penser ensemble.
  • Le parlement libre des jeunes, organisé par des associations d’éducation populaire, réunit pendant 2 jours des jeunes majeurs de différents horizons. Ils débattent sur des thèmes choisis par eux, formulent des « solutions », les confrontent à des élus ou des experts citoyens puis s’engagent à porter leurs idées.

DSC_0027

Nous avons voulu concevoir ces projets comme des apprentissages, des processus façonnés par des actes, des usages, et des rencontres. Face à l’engouement des jeunes et surtout à leurs transformations individuelles et collectives, nous avons ajouté une étape qui touche davantage de jeunes et une tranche d’âge plus large (13-25 ans) : LE RÉSEAU JEUNES DÉPARTEMENTAL.

Réseau jeunes - graine de citoyens (1)

Photos : Hughes Rouet, Le Local

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal