Des paroles, des images qui reflètent Saint-Eloi

« Enfant, il n’y avait pas de constructions, juste des endroits sauvages pour jouer, se cacher. […] Pour moi, un quartier c’est un lieu où l’on grandit, où l’on se bâtit. »

«J’ai l’impression d’appartenir à Saint Eloi » « Il y a de l’espace, une bonne école, c’est bien pour mes enfants » « Saint Eloi je m’y sens bien »

Lundi 12 mars, lors du vernissage, 70 personnes ont découvert, ces paroles d’habitants couplés aux portraits qui composent l’exposition « L’âme de Saint Eloi- Au-delà des apparences » La photographe Catherine ACIN, a choisi une approche collaborative pour ce projet, afin de permettre l’émergence de ces portraits intimes, au-delà de l’image, de son anonymat, de son mystère, au-delà des clichés, permettant à chacun de se présenter et de faire entendre sa voix.

Lundi 12 mars, des voix se sont exprimées. Après avoir apprécié les discours du président de l’association SEVE, du député maire et de Catherine Acin, nous avons eu le plaisir d’écouter les poèmes de Rose Marie et Thierry inspirés par l’exposition ou le lieu où ils sont photographiés.

Lundi 12 mars, des basketteurs du PB 86 sont venus admirer l’exposition. Dans le cadre du jeu concours organisé par l’association, les places pour des matchs de basket ont été gagnées par Monique CLUZEL.

Lundi 12 mars et les jours suivants l’exposition a été admiré, commenté dans le livre d’or. La démarche de l’artiste, l’énergie des participants, l’enthousiasme des membres de l’association SEVE contribue à faire vivre cette exposition touchante, en parole et en image qui reflète l’identité de votre quartier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal