Gençay : Mille Bulles réinvente la ludothèque itinérante

Contrainte de revoir entièrement son organisation pendant le second confinement, l’équipe de la ludothèque du centre social Mille Bulles, à Gençay, a imaginé un drive et même des livraisons de jeux et jouets en mini-bus dans le Sud-Vienne. Autant d’initiatives qui perdureront après la crise.

Et si quelque chose de bon naissait de cette crise sanitaire ? C’est tout le défi relevé par la Ludothèque du centre social Mille Bulle à Gençay. Le premier confinement a été très dur à vivre. « Tout s’est arrêté, nous ne pouvions plus proposer nos services à la population, se souvient Aurélie Paquet, l’une des animatrices du lieu. Un lien a été maintenu avec les familles à travers une page sur notre site internet dédiée aux activités à faire à la maison. Les bénévoles étaient aussi sollicités pour partager des contenus sur un Padlet, nous n’avions pas encore de page Facebook. » Dans ce contexte, maintenir le lien avec et entre les adhérents, c’était tout l’enjeu.

« Le jeu, une excuse pour accueillir les gens »

Entre juin et octobre 2020, les enfants ont eu le droit de jouer à l’extérieur. Une rotation a été mise en place pour que chaque jouet soit ensuite placé en « quarantaine » durant trois jours.  Mais dès l’automne, il a fallu tout rapatrier à l’intérieur. « Nous avons beaucoup travaillé avec l’Association des ludothèques de France car nous n’avions pas de protocole précis pour notre activité. » Tout était prêt d’ailleurs quand a sonné l’heure… du second confinement total. Cette fois, pour ouvrir le plus rapidement possible, l’équipe de la ludothèque a imaginé le Ludik’Drive. Les adhérents sont venus retirer leurs jeux et jouets après les avoir réservés au préalable sur un catalogue « fait maison ». « C’était indispensable. Notre ludothèque est petite, à peine cent familles adhérentes. On connaît tous les prénoms. Le jeu est une excuse pour accueillir les gens, de toutes les générations. Avant tout cela, beaucoup venaient simplement jouer et discuter. »

Le Ludik’Drive part en « tournée »

Mieux encore, Aurélie et sa collègue Anaïs Grzeskowiak organisent une « tournée » en mini-bus pour aller à la rencontre des habitants du Sud-Vienne. Un jeune en service civique les aide dans cette mission. Deux samedis matins par mois (10h-12h), le Ludik’drive est accueilli dans la salle polyvalente de Romagne et dans la bibliothèque de Civray. « C’est l’occasion de se faire connaître des lecteurs, souligne Aurélie Paquet. Et le but, plus tard, ce sera de s’installer et de jouer. » Car cette action va perdurer. L’équipe envisage même de venir dès le vendredi, en fin d’après-midi, à la sortie des écoles pour échanger avec les enfants et les enseignants très demandeurs de conseils sur les jeux intelligents. « Nous avions déjà ces idées en tête mais le Covid a accéléré les choses », conclut Aurélie. Et pourquoi ne pas se poser sur les places de village pour y trouver un nouveau public ?

Crédit photo : Ludothèque Mille Bulles

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal