Mobicité 86

Piloté par le centre socioculturel la Blaiserie (Poitiers), Mobicité 86 est un outil d’aide à la mobilité par la mise à disposition sous forme locative de scooters, mobylettes ou cycles pour toutes les personnes qui s’inscrivent dans une démarche d’insertion (emploi ou formation).

Tout a commencé avec “l’atelier mob”, un projet éducatif de prévention en 1994. En 2008, l’appellation a été modifiée pour devenir “Mobicité 86” (mobi pour mobilité, cité pour ville). Les objectifs n’ont cependant pas changé : il s’agit de favoriser l’insertion sociale et professionnelle en mettant des moyens de locomotion à la disposition des usagers pour un prix de location modique.

Ce service d’adresse prioritairement aux personnes en situation d’insertion professionnelle (stage, formation, intérim) qui ne peuvent bénéficier de transports en commun, aux jeunes de 16 à 25 ans de la communauté d’agglomération de Grand Poitiers, aux bénéficiaires de contrats aidés ainsi qu’aux bénéficiaires du RSA. La location peut assurer également le maintien dans l’emploi suite à un retrait de permis ou une immobilisation du véhicule.

Mobicité 86

D’avril à juillet 2011, une quinzaine de jeunes du centre socioculturel se sont initiés à la réparation de mobs et de scooters pour pouvoir participer à un séjour estival itinérant en Bretagne.

"Le groupe de jeunes affairé autour de la réparation d'un engin" (La Nouvelle République)

Cette activité de location de deux-roues s’articule en lien avec deux autres actions du pôle mobilité de la Blaiserie : l’action Brevet de Sécurité Routière* et l’action auto-école qui facilite l’accès au permis pour les personnes en difficulté.

* Obligatoire pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1988.

 

Renseignements : MOBICITE86, 39 rue de l’Aéropostale – 86000 POITIERS, tél. : 05.49.88.21.97 – Fax : 05.49.88.32.38, Email : mobicite86@cscblaiserie-csc86.org

 

 

 

 

La semaine du bien vivre en collectif

A l’initiative du bailleur Habitat 86 et de la Maison des projets, a eu lieu « la semaine du bien vivre en collectif » sur le quartier du Parc de Buxerolles du 17 au 21 octobre. Au programme de cette expérimentation : aménagement de la « famille Chartier » (intervention de 3 comédiens) et ateliers thématiques visant au respect de la vie en habitat collectif.

Cette semaine inédite s’inscrit dans le prolongement d’une volonté commune depuis 2008* du bailleur et du centre socioculturel de développer le lien social sur ce quartier excentré par rapport à la commune.

Dans un appartement situé au cœur du quartier, mis à disposition et aménagé par Habitat 86, des comédiens ont d’abord simulé l’emménagement d’une famille. Des ateliers pratiques autour de 5 thèmes (l’entretien du logement, la sécurité des enfants, le tri des déchets, la maîtrise des charges et le bruit) ont été proposés dans ce même logement toute la semaine par la Maison des projets, Habitat 86, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et le service citoyenneté de Grand Poitiers. La semaine s’est achevée par le déménagement de la « Famille Chartier » avec un état des lieux sous forme de bilan de cette animation inédite.

Emménagement de la "famille Chartier"

Atelier tri où comment consommer autrement pour produire moins de déchets

Pari réussi : ce sont plus de 40 adultes et 20 enfants qui ont fréquenté les ateliers grâce à la mobilisation des partenaires et des personnes ressources du quartier. La relation de proximité et la convivialité ont favorisé des échanges de qualité. Une dynamique s’est créée puisque les habitants présents transmettront leur expérience aux autres habitants du quartier.

Pot de clôture

Cette « semaine du bien vivre en collectif » pourrait être éventuellement transposée dans d’autres lieux. Pour développer un tel projet il faut toutefois un partenariat fort entre le bailleur et la structure et une volonté  commune  à agir pour des habitants. Confidence d’une habitante au journal local La Nouvelle République : « Les ateliers, l’appartement c’était super et surtout on a rencontré d’autres personnes ».

*Le partenariat a été initié en 2008 dans le cadre du dispositif « Passeurs d’images ».

Contacts : Françoise Poignet, animatrice vie associative, Maison des projets, 0549010589;

Fabienne Dumas, Habitat 86, 0549185656

Animateur ? Qu’est-ce que c’est ?

Depuis 5 ans, avec le soutien de la Direction Régionale De la Jeunesse et des Sports, la Fédération des centres socioculturels de la Vienne propose à ses centres adhérents d’initier les adolescents à la découverte du métier d’animateur avant de se lancer dans la formation coûteuse du BAFA (Brevet d’Aptitudes aux Fonctions d’Animateur).

Ce projet est né d’une réflexion menée par le groupe des directeurs des centres de loisirs du réseau fédéral et porté aujourd’hui par les animateurs des secteurs jeunes.

L’objectif est d’accompagner et d’informer les jeunes qui montrent un intérêt pour s’investir, s’engager dans l’animation volontaire, sans avoir encore l’âge requis pour être intégré dans une formation de type BAFA (17 ans minimum).

Deux journées sont proposées durant lesquelles les jeunes s’investissent pour échanger, s’informer sur l’animation volontaire, le sens de l’action et le rôle et la fonction de l’animateur. Cela leur permet de confronter leurs regards et de partager un temps avec leurs animateurs dans un autre contexte que le loisir.

Prébafa 2010

Une expérience en accueil de loisir vient compléter l’information, pendant laquelle ces jeunes sont accueillis dans l’équipe d’animation, peuvent être associés à la préparation, mais ne seront pas comptés dans les effectifs d’encadrement, ni être autonome avec un groupe. L’année suivante une formation PCS1 (Prévention et Secours Civiques) leur sera proposée.

Prébafa 2010

Entre 2006 et 2010, 78 jeunes ont pu ainsi bénéficier de ce dispositif et un tiers d’entre eux ont passé le BAFA. La première réunion des animateurs jeunes pour préparer l’année à venir a eu lieu en septembre 2011.

Contact : François SEGURET, animateur du groupe, 0549889698

L’insertion professionnelle par la valorisation personnelle

Le secteur emploi-solidarité du centre socioculturel La Comberie (Migné-Auxances) accompagne les personnes à la recherche d’un emploi depuis le début des années 90. Au fil du temps, la mission de ce secteur a évolué pour répondre à des demandes variées, aussi bien liées à l’insertion sociale que professionnelle. Il s’agit souvent de redonner confiance à un public dévalorisé.

L’adaptation du secteur emploi-solidarité se fait en concertation dans le cadre de commissions qui réunissent les acteurs de la mairie et ceux du centre socioculturel.

Les personnes à la recherche d’un emploi bénéficient d’un accompagnement individuel : aide technique (CV, lettre de motivation…), écoute, conseils et orientation vers les partenaires (Pôle Emploi, mission locale…), information (formations, contrats aidés…) ainsi qu’une mise en relation vers des offres d’emploi locales et un réseau de parrainage. A cet accompagnement “à la carte” s’ajoutent des temps collectifs qui sont le plus souvent très positifs et dynamisants.

Espace infos emplois, La Comberie

Depuis janvier 2011, une intervention mensuelle est mise en place à l’épicerie solidaire le “Panier garni” pour aller à la rencontre des personnes et créer ainsi des passerelles avec les actions sociales ou professionnelles du centre socioculturel. Cette intervention, basée sur le respect, a déjà permis de répondre à des demandes variées.

Pour la 4ème année consécutive, l’action “image de soi” a été reconduite. Lors d’un atelier animé par une socio-esthéticienne, 8 femmes ont bénéficié de conseils pour prendre soin d’elles. Les exercices pratiques (soin du visage…) et les nombreux échanges ont permis de créer des liens entre les participantes et de donner un nouveau souffle à leur parcours personnel ou professionnel.

La revalorisation de l’image de soi est favorisée aussi par un atelier coiffure, proposé une fois par mois grâce à l’intervention d’une coiffeuse bénévole.

Atelier "estime de soi", La Comberie

Atelier "estime de soi", La Comberie

Contact : Christelle Debellu, animatrice du secteur emploi-solidarité, 05 49 51 46 36 (ligne directe)

Relooking du site fédéral

Bienvenu sur le nouveau site de la fédération des centres socioculturels de la Vienne, plus convivial, plus dynamique.

Accompagné et soutenu par Julien Bastide, chargé de communication, notre site s’inscrit dans la politique de communication de la fédération nationale.

Ce site donne à voir ce que font les centres et les membres associés et rend public les actions de la fédération de la Vienne.

Vous pourrez y découvrir 2 types de contenus. Les « pages » de présentation statique dans les différents onglets  vous informeront sur la fédération, le réseau, les partenaires… . Les « articles » dits dynamiques prendront place chaque semaine pour rendre compte de l’actualité du réseau.

Nous précisons que le site n’a pas pour but de promouvoir tel ou tel évènement culturel, mais bien de rendre compte des actions menées. Les centres disposent déjà de leurs supports et réseaux de communication.

Ce site est créé dans une perspective de mutualisation des informations. Ainsi vous trouverez des liens vers les actualités de l’union régionale et vers celles de la fédération nationale.

Aller au contenu principal