Passer la Loire

2017 sera une année toute particulière pour les centres socioculturels de la Vienne. 3 directeurs prennent leur retraite. Il s’agit de Dominique Boulet, des Minimes, de Dominique Durand, de la Blaiserie et de Bernard de Corbier, de la Comberie. De belles pages qui se tournent, donc. Et une histoire qui continue de s’écrire, pour ces 3 associations. Aux Minimes, c’est Emmanuelle Jouffrit qui prend la plume. Nous avons eu l’occasion de discuter avec elle et de lui souhaiter la bienvenue par téléphone.

emmanuelle-jouffrit

Emmanuelle Jouffrit

Ce n’est pas rien, un premier jour de travail. Un premier jour dans un nouveau centre socioculturel. Avec de nouveaux collègues, de nouveaux rituels, un nouveau jargon, un autre projet. Le métier n’est cependant, pas complètement nouveau pour Emmanuelle.  Avant d’arriver dans le Poitou, elle était en Normandie. A Caen. Elle occupait une fonction de direction au sein d’une association d’insertion qui rassemblait un chantier “bâtiment”, un chantier “couture” et un centre social itinérant gens du voyage. Elle a passé la Loire pour découvrir un nouveau réseau.

dsc_0024

Dominique Boulet

Les centres sociaux lui sont familiers. Ils faisaient parties des partenaires locaux avec lesquels elle avait l’habitude de travailler. Aujourd’hui, elle se réjouit de découvrir le réseau de la Vienne et de pouvoir  tirer profit de l’expérience de ses pairs. Sa première mission aux Minimes sera l’écriture du projet associatif. Elle bénéficiera de la présence bienveillante de Dominique Boulet jusqu’au premier semestre 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal