Rencontre avec Lætitia Boutant animatrice au CSC La Case de Vouillé

Alors qu’elle finit de valider sa formation au Centre de loisirs primaires, Lætitia Boutant fait le point sur le déroulement de sa formation et son métier auprès de son employeur mais aussi de la Fédération des centres sociaux de la Vienne, qui souhaitent valoriser les métiers de l’animation.

En première année de licence d’anglais, Lætitia, alors âgée de 18 ans mais déjà attirée par l’animation auprès des enfants, a effectué un stage pratique non rémunéré de trois semaines suivi d’un emploi rémunéré de deux semaines durant l’été 2012.

L’été 2013, après avoir validé le module d’approfondissement de la formation, elle est à nouveau intervenue sur le même lieu pendant cinq semaines. Après les vacances de février, elle reviendra pendant l’été et devrait participer à un mini-camp.
De son activité, elle déclare avoir été, dès le début, séduite par les idées et les valeurs de la structure, dirigée par Murielle Bariseau, dans laquelle elle intervient et aime le contact avec les enfants, essentiellement sur les périodes plus longues qui autorisent un rythme moins rapide.
Elle trouve son métier très enrichissant dans sa globalité, car depuis deux ans maintenant, elle connaît bien les enfants et leurs familles, mais apprécie aussi le maintien des liens qui perdure avec ceux qui ne fréquentent plus le centre.

Centre socioculturel La Case
à Vouillé: 05.49.51.49.92.
cslh@ lacase-csc86.org

 

source : centrePresse

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal