Une auto école à la Blaiserie

Depuis 2010, le centre de la Blaiserie gère une auto-école. Elle fonctionne comme une auto-école ordinaire. L’inscription se fait selon les même modalités. L’examen également. Ce qui la distingue des autres, c’est l’accompagnement personnalisé des élèves qui apprennent à conduire. Magali Longeville, coordinatrice, nous en dit un peu plus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

“Pour la plupart, ce sont des adultes, qui viennent apprendre à conduire chez nous. Nous avons très peu de jeunes. Il s’agit le plus souvent de personnes qui ont des difficultés d’apprentissage.” La nouveauté 2015, c’est que les habitants des quartiers dits “politique de la ville” peuvent bénéficier de ce service.

Il s’agit donc de permettre à des personnes qui n’auraient pas pu passer le permis, en auto-école traditionnelle, et l’obtenir. Les moniteurs sont chargés de leur apprendre à conduire et doivent faire preuve d’une très grande pédagogie et de beaucoup de patience. “Les cours de code durent 2h.” explique Magali. “Les moniteurs décortiquent les questions et les élèves peuvent débattre, ensemble, des réponses.”

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les élèves sont orientés par des prescripteurs (travailleurs sociaux).

La mobilité joue un rôle essentiel dans l’insertion socioprofessionnelle des individus. ” Passer le permis coûte cher. Pourtant, il est indispensable si l’on veut pouvoir travailler à l’extérieur de Poitiers ou à des horaires durant lesquels les transports en commun ne circulent pas. ”

 

P1000255

En 2015, 77 personnes sont inscrites et 13 ont déjà obtenu le permis. “En 2014, notre taux de réussite atteint les 75% explique Agnès, la secrétaire de C’permis 86. Pour certaines personnes, il ne s’agit pas que d’une simple formalité. Quand elles obtiennent le permis, elles s’ouvrent aux autres, elles retrouvent le sourire.” Ça leur donne confiance en elles.

“Certains anciens viennent nous donner des nouvelles, quelques temps après. Un jeune homme a pu trouver un travail à la frontière Suisse. Un autre, à Niort. Une maman solo va trouver des heures complémentaires en horaires atypiques. Un papa de 42 ans a trouvé un emploi à la mairie de Poitiers.” P1000260Le centre socioculturel culturel de la Blaiserie, bien connu pour sa programmation culturelle, développe également un pôle mobilité conséquent. ” Au sein du pôle mobilité, en plus de l’auto-école, nous avons 3 autres services : le préapprentissage du code de la route, le permis AM, la location et la réparation de 2 roues.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal